Vous avez mis en vente votre bien immobilier et vous attendez sagement que celui-ci soit vendu pour acheter votre futur bien immobilier ? Il est vrai que cela semble être la solution la plus simple, car elle permet de solder votre éventuel prêt immobilier et d’avoir de l’apport pour votre nouveau projet immobilier.

Mais savez-vous que vous pouvez acheter avant de vendre grâce au prêt relais ? Cette solution vous permet d’anticiper la vente de votre bien immobilier et d’organiser votre déménagement dans des conditions optimales.

Si vous achetez après avoir vendu :

  • Soit vous allez vous arranger pour trouver très rapidement un bien de manière à ce que les deux ventes se réalisent en même temps et ainsi ne pas utiliser le prêt relais : C’est possible, mais pas si facile… Une fois le compromis de votre maison signé, cela ne vous laisse que très peu de temps pour trouver vous-même votre futur logement… Pas si évident que cela de devoir décider d’un tel investissement en si peu de temps.
  • Soit vous allez prendre le temps de trouver la perle rare, et il faudra alors prévoir une solution temporaire pour vous loger. Vous aurez donc un loyer à payer pendant toute cette période, vous devrez prévoir le coût de 2 déménagements et peut-être d’un garde-meuble. Cette solution n’est donc pas forcément la moins chère…

Si vous achetez avant d’avoir vendu :

  • Vous aurez alors recours à ce fameux « prêt relais »….

Alors qu’est-ce qu’un prêt relais ?

C’est une avance de trésorerie : la banque vous avance la somme que vous auriez eu si vous aviez déjà vendu ! Cela vous permet donc d’anticiper et de réaliser un financement comme si vous aviez déjà vendu (le prêt relais correspond à ce qui aurait été votre apport si la vente avait été réalisée).

Quel confort va-vous offrir le prêt relais ?

Il va vous permettre de prendre le temps de rechercher le bien qui vous correspond tout en restant confortablement chez vous ! Pas de déménagement à la hâte, pas de loyer à payer ni de frais de garde meuble ! Les taux d’intérêts sont tellement bas à l’heure actuelle que l’échéance de prêt relais ne sera pas une charge élevée…d’autant plus que les échéances peuvent-être réglées seulement au moment de la vente de votre bien (on parle de différer les intérêt).

Quels sont les risques du prêt relais ?

La banque vous laisse un délai de 2 ans maximum pour vendre votre bien. La crainte la plus commune est d’avoir peur de ne pas vendre son bien ou de ne pas le vendre au prix attendu…

Pour répondre à ces craintes qui sont fondées, il faut d’abord savoir que les banques prennent des marges de manœuvre. En effet, tout d’abord, elles vont demander une expertise de votre bien par des professionnels de l’immobilier pour s’assurer de sa valeur, puis la banque va pondérer la valeur du bien pour avoir une marge de sécurité.

Par exemple, si votre appartement est estimé à 200 000 €, la banque vous prêtera sous la forme d’un prêt relais que 70% de cette somme (en moyenne car cela varie selon les établissements entre 50 et 80%), soit un prêt relais de 140 000 €. Cette pondération permet d’absorber sans difficulté une éventuelle baisse de prix.

Comment réussir son opération avec un prêt relais ?

  • Le secret d’un financement avec un prêt relais réussi, c’est la bonne estimation du bien et la mise en vente du bien au prix estimé. En effet, si votre agent immobilier a expertisé votre bien à 200 000 € mais que vous le vendez à un prix de départ à 220 000 €…Il y a des chances que le bien ne partent pas et qu’il reste longtemps sur le marché.

Aujourd’hui on rencontre une problématique importante sur le marché : les personnes qui vendent leur bien et qui ont acheté dans les années 2007-2010, ont acheté au plus cher. Elles ont donc du mal à accepter de vendre moins cher qu’elles n’ont acheter… Mais c’est pourtant la réalité du marché. Sur le papier, il y a une perte, certes, mais en réalité, elles vont aussi acheter leur nouveau bien beaucoup moins cher… C’est dans cette transaction qu’elles vont « récupérer » ce qu’elles ont perdu.

Un bien vendu au prix du marché, c’est un bien qui doit se vendre dans un délai de 3 à 6 mois en moyenne… Dans ce cadre, le prêt relais sera un succès !

Un exemple chiffré : Monsieur et Madame B. ont eu un coup de cœur sur une maison dont le prix est de 320 000 €. Ils sont actuellement propriétaire d’un appartement dont la valeur est estimée à 190 000 €.Pour le financement de la maison, la banque va proposer un prêt relais de 133 000 € et le reste sera financer par un prêt complémentaire de 187 000 €. L’échéance du prêt relais au taux actuel hors assurance (2%) représente 222 €.Grâce à un tel montage, ils sont sûr de ne pas rater leur « coup de cœur ». Les 222 € de prêt relais leur coûtent au final bien moins cher que le prix d’un loyer.

Où faire son prêt relais ?

Il existe à peu près autant de manière de faire un prêt relais qu’il existe de banque… Il faut donc choisir la banque qui va savoir s’adapter à votre situation personnelle (Surtout s’il vous reste un prêt immobilier à solder).

Seul votre courtier a l’expertise de tout ce qui se fait chez ses partenaires bancaires et peut vous proposer la solution qui vous ressemble. Ce n’est pas parce qu’une banque vous dit que le financement n’est pas possible, qu’il faut prendre sa réponse pour argent comptant… Peut-être que dans une autre banque, une autre solution sera envisageable !

Bien entendu, CvotreCourtier.com bénéficie d’une parfaite expertise technique sur la question du prêt relais. Nos partenaires bancaires proposent des solutions nombreuses et adaptées à chaque situation. Amélie Albert se tient à votre disposition afin de vous conseiller sur ce qu’il est possible de faire !

CvotreCourtier.com, le spécialiste du prêt immobilier dans le Grésivaudan, en Isère. Notre agence est située à Goncelin, entre Grenoble et Chambéry.